Extraction des Dents de Sagesse

L’extraction des dents de sagesse, également connue sous le nom d’avulsion des troisièmes molaires, est une procédure dentaire courante mais cruciale dans la pratique moderne de la dentisterie. Cette intervention est souvent nécessaire pour prévenir ou résoudre des problèmes de santé bucco-dentaire causés par le manque de place dans la mâchoire ou l’éruption problématique de ces dents.

 

Les dents de sagesse, scientifiquement désignées sous le terme de “troisièmes molaires”, sont les dernières dents à se développer dans la dentition humaine. Elles apparaissent généralement entre l’âge de 17 et 25 ans, une période souvent associée à l’entrée dans l’âge adulte et traditionnellement connue sous le nom de “l’âge de la sagesse”, d’où leur dénomination courante. 

Introduction à l'Extraction des Dents de Sagesse

Importance de l'Extraction

Les dents de sagesse sont les dernières dents molaires à se développer, souvent émergeant à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Bien qu’elles aient été utiles pour nos ancêtres qui avaient besoin de mâcher des aliments bruts, elles sont devenues moins nécessaires dans le régime alimentaire moderne. L’extraction de ces dents peut devenir nécessaire pour plusieurs raisons :

 

  • Manque de place : Souvent, les mâchoires humaines modernes n’ont pas assez d’espace pour accueillir ces dents supplémentaires, ce qui peut entraîner leur éruption partielle ou totale en position inclinée ou horizontale.

 

  • Problèmes orthodontiques : Les dents de sagesse peuvent pousser contre d’autres dents, provoquant leur déplacement ou leur chevauchement, et perturber ainsi l’alignement général des dents.

 

  • Risques d’infections et de caries : Les dents partiellement éruptées sont difficiles à nettoyer, ce qui favorise l’accumulation de bactéries pouvant conduire à des infections sévères ou des caries profondes.

 

  • Complications potentielles : Si elles ne sont pas extraites, les dents de sagesse peuvent contribuer à la formation de kystes ou d’abcès, affectant la santé bucco-dentaire globale.
problèmes liés aux dents de sagesse

Si vous avez besoin d’une consultation pour savoir si vos dents de sagesse doivent être enlevées, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec notre dentiste à Genève.

 

Il suffit de faire une radiographie pour voir comment est positionnée votre dent de sagesse, après quoi notre dentiste vous conseillera sur la meilleure solution.

Où se faire enlever les dents de sagesse à Genève?

Qu'est-ce que les dents de sagesse ?

Les troisièmes molaires sont les vestiges d’une époque où les ancêtres de l’homme consommaient une alimentation principalement composée de feuilles, de racines, de noix et de viandes crues qui nécessitaient une mastication intensive. Ces dents supplémentaires aidaient à broyer ces aliments durs et fibreux. Au fil de l’évolution, avec les changements dans l’alimentation humaine vers des aliments plus mous et plus transformés, ainsi que le développement de la cuisson, la nécessité de ces molaires supplémentaires a diminué.

Pourquoi Elles Se Développent

Les dents de sagesse se développent dans les mâchoires humaines comme un héritage évolutif. Leur développement commence généralement à l’adolescence et se termine à l’âge adulte, suivant un processus similaire à celui des autres dents. Elles poussent à partir de bourgeons cellulaires situés dans la mâchoire, mais le manque de place dans la bouche moderne peut empêcher leur croissance normale, les forçant à émerger de manière oblique ou à rester incluses (cachées sous la gencive).

Origine et Rôle Évolutif

Historiquement, les dents de sagesse avaient un rôle crucial : elles compensaient la perte prématurée des autres molaires, usées ou endommagées par une alimentation abrasive. Cette fonction est moins pertinente aujourd’hui, car l’amélioration de l’hygiène dentaire et des soins médicaux permet aux individus de conserver leurs dents naturelles plus longtemps. De plus, l’évolution de la mâchoire humaine vers une taille plus réduite a également contribué à rendre ces troisièmes molaires souvent problématiques, car elles disposent de moins d’espace pour émerger sans complication

Types d'Extraction des Dents de Sagesse

Types Basés sur l'Orientation

Les dents de sagesse peuvent se présenter sous différentes orientations, chacune pouvant poser des défis spécifiques en termes d’extraction et de gestion des complications :

 

  • Verticale : C’est l’orientation idéale, où la dent est alignée correctement avec les autres dents. Ces dents de sagesse ont souvent la meilleure chance d’éruption sans complications et peuvent parfois être conservées si elles ne causent pas de problèmes.
 
  • Horizontale : Aussi connue sous le nom de “position couchée”, cette orientation est problématique car la dent de sagesse pousse horizontalement dans la mâchoire, souvent directement dans les racines de la deuxième molaire. Cela peut causer une pression significative, des douleurs, et des dommages aux autres dents.
 
  • Mesio-angulaire : La position la plus courante pour les dents de sagesse, où la dent est inclinée vers l’avant, en direction de la dent de devant. Cela peut entraîner un chevauchement des dents et des difficultés de nettoyage
 
  • Disto-angulaire : Dans cette orientation, la dent de sagesse est inclinée vers l’arrière, vers la partie arrière de la mâchoire. Bien que moins fréquente, cette position peut également compliquer l’extraction et la gestion.

Types Basés sur l'État d'Éruption

L’état d’éruption d’une dent de sagesse désigne la manière dont elle émerge par rapport à la gencive et peut affecter le risque de complications :

 

  • Éruptée : Une dent de sagesse éruptée a percé complètement la gencive et est visible dans la bouche. Ces dents peuvent être traitées de manière similaire aux autres dents, bien qu’elles soient souvent difficiles à atteindre et à nettoyer efficacement

 

  • Semi-éruptée : Ces dents de sagesse ont partiellement percé la gencive. La partie de la dent qui reste sous la gencive peut devenir un site propice aux infections, car il est difficile de maintenir une bonne hygiène autour de la zone partiellement couverte

 

  • Incluse : Une dent de sagesse incluse est complètement enfermée dans la mâchoire, soit par l’os soit par la gencive. Ces dents posent un risque élevé de développement de kystes ou d’infections et sont souvent sujettes à des recommandations d’extraction préventive pour éviter des complications futures

Quand et Pourquoi Extraire vos Dents de Sagesse?

L’extraction des dents de sagesse est une décision médicale importante qui peut avoir un impact significatif sur votre santé bucco-dentaire globale.  Quels sont les signes qui peuvent indiquer la nécessité d’une extraction des dents de sagesse ?

Rougeur et sensibilité des gencives

Les gencives autour de la dent de sagesse peuvent devenir rouges, enflées et sensibles à cause de l'infection ou de l'inflammation.

Douleur et gonflement

Une douleur ou un gonflement à l'arrière de la mâchoire peut signaler une éruption problématique ou une infection.

Difficulté à ouvrir la bouche

Si l'émergence d'une dent de sagesse cause une inflammation, cela peut limiter le mouvement de la mâchoire.

Mauvaise Haleine

Ceci peut être causé par des infections autour de la dent de sagesse.

Pus autour de la dent

La présence de pus est un signe clair d'infection nécessitant une attention médicale immédiate.

1. Consultation et Planification

Avant toute procédure, une consultation approfondie est réalisée où le dentiste ou le chirurgien examine les radiographies de la bouche. Cette analyse aide à identifier la position des dents de sagesse et à planifier l'approche chirurgicale la plus adaptée, en tenant compte des particularités anatomiques du patient.

2. Préparation à l'Anesthésie

L'anesthésie est essentielle pour garantir le confort du patient pendant l'extraction. Selon les besoins spécifiques et la complexité de l'extraction, le patient peut recevoir une anesthésie locale qui engourdit uniquement la zone concernée, une sédation consciente pour une relaxation profonde, ou une anesthésie générale qui plonge le patient dans un état d'inconscience temporaire.

3. Ouverture de l'Accès

Une incision est pratiquée dans la gencive au-dessus de la dent de sagesse pour révéler la dent et l'os environnant, en particulier si la dent est incluse ou partiellement visible.

4. Dégagement de l'Os

Si l'os entourant la dent bloque l'accès à la racine, il peut être nécessaire de retirer une portion de cet os. Cela se fait à l'aide d'instruments chirurgicaux spécialement conçus pour enlever l'os tout en minimisant les dommages aux structures voisines.

5. Sectionnement de la Dent

La dent peut être scindée en plusieurs morceaux si elle est particulièrement grande ou ancrée fermement dans l'os. Cette technique permet de retirer chaque segment de manière plus contrôlée et avec moins de force, réduisant ainsi le risque de traumatisme pour l'os et les tissus environnants.

6. Extraction de la Dent

Les morceaux de la dent ou la dent entière sont extraits avec précaution. L'utilisation d'instruments spécifiques comme des élévateurs ou des pinces permet de manipuler et de retirer la dent efficacement de son alvéole.

7. Nettoyage de la Zone d'Extraction

Après l'extraction, le site est nettoyé pour éliminer les débris de dent ou d'os restants. Cette étape est cruciale pour éviter les infections et préparer le site à une guérison optimale.

8. Suture

La gencive est soigneusement suturée pour fermer l'incision, facilitant ainsi la guérison. Les points de suture utilisés sont souvent résorbables et disparaîtront d'eux-mêmes, ou ils peuvent nécessiter une visite de suivi pour être retirés.

Previous slide
Next slide

Ces étapes décrivent le processus standard d’extraction des dents de sagesse, visant à assurer une procédure sécuritaire et à minimiser l’inconfort post-opératoire. Une bonne communication entre le dentiste et le patient est essentielle pour aborder les préoccupations et garantir que le patient comprend bien les soins requis après l’opération pour favoriser une guérison rapide et sans complications.

Procédure d'Extraction des Dents de Sagesse

Prix et Facteurs Influant sur le Coût de l'Extraction des Dents de Sagesse

Coût Moyen en Suisse

Une extraction simple peut coûter entre 200 et 400 francs suisses, tandis que pour des cas plus compliqués nécessitant une chirurgie, le prix peut facilement atteindre 500 à 1000 francs suisses par dent.

 

Plusieurs facteurs peuvent influencer le coût de l’extraction des dents de sagesse, incluant 

 

  • Complexité de l’extraction 
  • Type d’anesthésie
  • Expérience du praticien
  • Lieu de l’Extraction
  •  Frais de laboratoire

La complexité du cas

La complexité de l’extraction des dents de sagesse est un facteur déterminant majeur dans le coût total de la procédure. Cette complexité varie selon plusieurs aspects :

 

 

  • Position de la dent :  Les dents incluses, qui sont entièrement enfermées dans l’os ou la gencive, nécessitent souvent une intervention chirurgicale plus invasive pour les retirer. Cela inclut l’incision de la gencive et parfois l’enlèvement d’une partie de l’os environnant. Ces procédures sont plus complexes et, par conséquent, plus coûteuses.

 
  • Orientation de la dent : La direction dans laquelle la dent de sagesse pousse influence également la complexité de l’extraction. Par exemple, une dent qui pousse horizontalement (impaction horizontale) exige souvent une approche chirurgicale plus délicate et plus de temps pour être retirée en toute sécurité, comparée à une dent qui pousse verticalement.

 
  • État des racines : Les racines des dents de sagesse peuvent être simples ou multiples, et leur forme peut également varier. Des racines courbées ou enchevêtrées rendent l’extraction plus difficile. Une analyse préopératoire détaillée, est nécessaire pour planifier correctement l’extraction.

Prix d'un extraction de dents de sagesse à Genève chez Cleage Dental Clinic

à Genève, le prix d’un extraction de dents de sagesse peut varier entre 250 et 1000 CHF, selon la complexité. Mais qu’est-ce qui définit la complexité d’un extraction ? Découvrons-le ensemble

Cas Simple

Exemple : Un jeune adulte présente une dent de sagesse supérieure éruptée verticalement avec suffisamment d’espace pour émerger sans perturber les autres dents. L’extraction est simple et se fait généralement sous anesthésie locale.

 

Traitement : La dent est directement accessible, ne nécessitant pas d’incision ni de suture, et peut être retirée en une seule pièce avec un minimum de complications.

250 CHF

Cas Moyen

Exemple : Une femme dans la trentaine a une dent de sagesse semi-éruptée et mesio-angulaire (inclinée vers l’avant) qui a partiellement percé la gencive.

 

Traitement : L’extraction nécessite une petite incision pour accéder entièrement à la dent et peut-être une légère sectionnement pour la retirer efficacement.

500 CHF

Cas Complex

Exemple : Un homme âgé présente une dent de sagesse inférieure incluse, orientée horizontalement et située près du nerf alvéolaire inférieur.

 

Traitement : L’extraction nécessite une intervention chirurgicale délicate pour minimiser le risque de dommage nerveux. Cette procédure implique souvent l’utilisation de radiographies ou de CBCT pour une planification précise, une incision plus large, l’enlèvement de l’os environnant, et peut-être même la sectionnement de la dent en plusieurs morceaux

1’000 CHF

Les polices d’assurance dentaires privées offrent une couverture plus étendue, mais les détails varient considérablement en fonction du type de contrat souscrit. Voici quelques éléments à prendre en compte :

 

  • Critères de Couverture : Vérifiez les conditions spécifiques de votre police pour savoir si les extractions des dents de sagesse sont couvertes et dans quelles situations.

 

  • Montant du Remboursement : L’assurance complémentaire peut rembourser partiellement ou totalement le coût de l’extraction, en fonction du plafond défini dans le contrat.

 

  • Délais de Carence : Certains contrats peuvent prévoir un délai de carence, durant lequel vous ne pourrez pas encore bénéficier de la couverture.

Assurances Complémentaires

Les soins dentaires, y compris l’extraction des dents de sagesse, ne font généralement pas partie de l’assurance maladie de base (LAMal), sauf dans des circonstances très spécifiques.

 

L’extraction des dents de sagesse peut être prise en charge par l’assurance de base si elle répond à l’un des critères suivants :   

  1. Affection Systémique : Si l’extraction est nécessaire en raison d’une affection systémique, telle qu’une maladie grave ou une condition congénitale affectant les dents, l’assurance maladie de base peut couvrir tout ou partie des frais.
  2.  
  3. Accident : Si l’extraction est requise à la suite d’un accident, elle peut être couverte par l’assurance accident obligatoire.
  4.  
  5. Malformations Congénitales : Les extractions résultant de malformations congénitales (comme les dents de sagesse anormales ou incluses) peuvent être couvertes si elles sont reconnues comme une condition médicale nécessitant un traitement.

Assurance Maladie de Base (LAMal)

L'Extraction des Dents de Sagesse est-elle Couvert par l'Assurance Suisse?

Soins après Extraction et Gestion de la Douleur

Après une extraction des dents de sagesse, il est essentiel de suivre des soins post-opératoires spécifiques pour faciliter la guérison et minimiser les risques de complications

Conseils pour la Récupération

  1. Repos et Élévation : Reposez-vous bien pendant les premiers jours après l’extraction. Gardez la tête surélevée en utilisant un oreiller supplémentaire pour réduire l’enflure.

  2. Application de Froid : Utilisez des compresses froides ou des poches de glace sur la zone de la mâchoire pendant les premières 24 à 48 heures pour réduire l’enflure et la douleur. Appliquez-les pendant 15-20 minutes, puis reposez-vous pendant une période similaire.

  3. Médicaments : Suivez les prescriptions du dentiste pour les analgésiques et les antibiotiques. Ne dépassez pas la dose recommandée et ne mélangez pas plusieurs types de médicaments sans consulter un professionnel de la santé.

  4. Régime Alimentaire : Mangez des aliments mous comme la soupe, le yaourt, ou la purée de pommes de terre. Évitez les aliments chauds, épicés, croquants ou difficiles à mâcher, qui peuvent irriter la zone d’extraction.

  5. Hygiène Buccale : Ne brossez pas la zone d’extraction pendant les 24 premières heures. Après ce délai, rincez doucement votre bouche avec une solution d’eau tiède et de sel. Reprenez le brossage des dents environnantes, mais évitez la zone d’extraction.

  6. Évitez les Irritants : Abstenez-vous de fumer ou de consommer de l’alcool, car cela peut ralentir la guérison et augmenter les risques d’infection

Effets secondaires de l'extraction d'une dent de sagesse

Alvéolite Sèche

Une alvéolite sèche survient lorsque le caillot sanguin se dissout ou se déloge, laissant l'os à découvert. Cela provoque une douleur intense dans la cavité de l'extraction. Si cela se produit, contactez immédiatement votre dentiste pour un traitement spécifique.

Gonflement Prolongé

Un gonflement mineur est courant les premiers jours. Si le gonflement devient excessif ou ne diminue pas après quelques jours, il peut signaler une infection ou une autre complication.

Infection

Les signes d'infection comprennent la fièvre, un gonflement persistant, un écoulement de pus, et une douleur qui ne diminue pas avec le temps. Les antibiotiques prescrits par le dentiste doivent être pris selon les instructions pour minimiser ce risque.

Saignement Excessif

Un léger saignement est normal, mais si le saignement persiste, mordez doucement sur une gaze stérile ou une poche de thé humide pour appliquer une pression. Si cela continue, contactez votre dentiste.

Douleur Persistante

Si la douleur persiste ou s'aggrave, cela peut indiquer un problème sous-jacent nécessitant un traitement supplémentaire. Informez votre dentiste de toute douleur qui ne diminue pas avec les analgésiques.

Quel est le jour le plus douloureux après une opération des dents de sagesse ?

Le jour le plus douloureux après une extraction des dents de sagesse est généralement le deuxième ou le troisième jour post-opératoire. Pendant cette période, le gonflement atteint souvent son pic, et l’effet de l’anesthésie s’estompe complètement, ce qui peut entraîner une douleur accrue.

 

Après cette phase, l’inconfort devrait progressivement diminuer, surtout si vous suivez les instructions de soins post-opératoires fournies par votre dentiste.

L’extraction des 4 dents de sagesse se déroule généralement en une seule séance sous anesthésie locale ou générale, selon la complexité de l’opération et le confort du patient. Le chirurgien-dentiste fait une incision dans la gencive pour accéder aux dents, les retire soit entières soit en les sectionnant en plusieurs morceaux, puis suture la zone.

 

Après l’opération, des instructions de soins post-opératoires sont données pour gérer la douleur, réduire l’enflure, et prévenir les complications, assurant ainsi une récupération progressive.

 Le trou laissé par l’extraction d’une dent de sagesse commence à se refermer quelques jours après l’opération. La gencive se referme en premier, généralement en 1 à 2 semaines.

 

Toutefois, la guérison complète de l’os sous-jacent prend plus de temps, de 6 à 8 semaines en moyenne, et jusqu’à plusieurs mois pour une récupération totale.

 

Suivre les instructions de soins post-opératoires aide à accélérer la guérison et à éviter les complications.

Les risques d’une opération des dents de sagesse incluent des complications mineures comme la douleur, le gonflement, et les saignements légers.

 

Des complications plus rares mais possibles comprennent l’alvéolite sèche (une douleur intense due à la perte du caillot sanguin), l’infection, les lésions nerveuses entraînant un engourdissement temporaire ou permanent de la langue ou des lèvres, et les dommages aux dents adjacentes.

 

Un suivi attentif des soins post-opératoires et une consultation régulière avec le dentiste minimisent ces risques.

Pour accélérer la guérison d’une opération des dents de sagesse, suivez ces conseils : reposez-vous bien et gardez la tête surélevée pour réduire le gonflement, appliquez des compresses froides les premières 48 heures, prenez les médicaments prescrits pour la douleur et l’inflammation, rincez délicatement votre bouche avec une solution d’eau salée tiède, évitez de fumer ou de boire de l’alcool, et consommez des aliments mous.

 

Évitez les activités physiques intenses pour les premiers jours et suivez les instructions de soins fournies par votre dentiste pour prévenir les complications.

Il ne faut pas systématiquement enlever les dents de sagesse lorsqu’elles poussent correctement, sans causer de douleur, d’infection ou d’autres problèmes dentaires.

 

Elles peuvent rester en place si elles sont bien alignées, accessibles pour le nettoyage, et ne nuisent pas aux dents adjacentes.

 

Une extraction préventive n’est généralement pas nécessaire si les dents de sagesse n’entraînent pas de complications, car une intervention chirurgicale peut entraîner des risques comme des infections, des lésions nerveuses ou une alvéolite sèche.

 

Une évaluation dentaire permet de déterminer si l’extraction est indispensable.

L’extraction des dents de sagesse ne fait généralement pas mal pendant l’opération, car elle est effectuée sous anesthésie locale ou générale, engourdissant complètement la zone ou plongeant le patient dans un sommeil léger.

 

Cependant, après l’intervention, il est normal de ressentir une douleur et un gonflement pendant quelques jours.

 

te libre, ainsi que l’application de compresses froides, aident à gérer la douleur.

 

Suivre les conseils du dentiste pour les soins post-opératoires peut également réduire l’inconfort et accélérer la guérison.

Vous pouvez généralement reprendre une alimentation normale environ une semaine après l’opération des dents de sagesse.

 

Pendant les premiers jours, consommez des aliments mous et froids comme la soupe, le yaourt ou la compote, évitez les aliments chauds, épicés, croquants ou difficiles à mâcher.

 

Progressivement, réintroduisez des aliments solides une fois que l’enflure et la douleur diminuent, et assurez-vous de mastiquer du côté opposé à la zone d’extraction.

 

Respecter les instructions de votre dentiste facilitera une transition en douceur vers une alimentation normale.

Après l’extraction des dents de sagesse, dormez avec la tête légèrement surélevée en utilisant un oreiller supplémentaire ou en inclinant votre lit.

 

Cela aide à réduire le gonflement en empêchant le sang de s’accumuler dans la zone opérée.

 

Évitez de dormir sur le côté de l’extraction pour ne pas exercer de pression inutile, et mordez doucement sur une gaze stérile pour contrôler tout saignement persistant.

 

Assurez-vous également d’avoir pris les analgésiques prescrits avant de vous coucher afin de gérer efficacement la douleur pendant la nuit.

Après une extraction dentaire, buvez de l’eau doucement et par petites gorgées pour éviter d’agiter le site d’extraction. Utilisez un verre plutôt qu’une paille, car la succion peut déloger le caillot sanguin et entraîner une alvéolite sèche.

 

Maintenez une bonne hydratation pour aider la guérison, mais évitez les boissons chaudes ou acides qui pourraient irriter la plaie.

 

Prenez également soin de ne pas rincer votre bouche vigoureusement les premières 24 heures pour protéger le caillot.

Les fils utilisés pour l’extraction des dents de sagesse tombent généralement d’eux-mêmes dans un délai d’une à deux semaines s’ils sont résorbables.

 

Si des points de suture non résorbables ont été utilisés, ils doivent être retirés par le dentiste, généralement 7 à 10 jours après l’opération.

 

Respectez les instructions post-opératoires fournies par votre dentiste pour faciliter la guérison et éviter toute irritation qui pourrait affecter les sutures.

Les fils utilisés pour l’extraction des dents de sagesse tombent généralement d’eux-mêmes dans un délai d’une à deux semaines s’ils sont résorbables.

 

Si des points de suture non résorbables ont été utilisés, ils doivent être retirés par le dentiste, généralement 7 à 10 jours après l’opération.

 

Respectez les instructions post-opératoires fournies par votre dentiste pour faciliter la guérison et éviter toute irritation qui pourrait affecter les sutures.

Questions Fréquentes sur l'Extraction des Dents de Sagesse

  • Importance de l’extraction des dents de sagesse :

    • Résoudre les problèmes de santé bucco-dentaire causés par un manque d’espace ou une éruption problématique.
    • Prévenir les complications comme les infections, les caries, les kystes et les abcès.
  • Rôle et développement des dents de sagesse :

    • Apparaissent entre 17 et 25 ans, héritage évolutif de nos ancêtres.
    • Peuvent émerger en position verticale, horizontale, mesio-angulaire ou disto-angulaire.
  • Processus d’extraction :

    • Consultation et planification : Radiographies pour évaluer la position et planifier la chirurgie.
    • Anesthésie : Locale, sédation consciente ou générale pour le confort du patient.
    • Ouverture et extraction : Incision de la gencive, retrait de l’os si nécessaire, sectionnement de la dent pour un retrait contrôlé.
    • Suture : Fermeture de la gencive avec des points résorbables.
  • Soins post-opératoires et gestion de la douleur :

    • Repos, application de compresses froides, suivi des prescriptions.
    • Rincer doucement à l’eau salée et éviter les aliments chauds, croquants ou irritants.
  • Effets secondaires possibles :

    • Alvéolite sèche, infection, saignement excessif, douleur persistante.

Recapitulons l'Extraction des Dents de Sagesse

Disto-angulaire : Orientation où la dent de sagesse pousse inclinée vers l’arrière, en direction de la partie postérieure de la mâchoire.

Mesio-angulaire : Orientation où la dent de sagesse pousse inclinée vers l’avant, en direction des autres dents.

Radiographie : Technique d’imagerie médicale permettant d’examiner les dents et la mâchoire, essentielle pour planifier une extraction.

Suture : Points utilisés pour fermer l’incision de la gencive après l’extraction dentaire.

Anesthésie Générale : Procédé qui endort complètement le patient pendant l’intervention chirurgicale.

Sédation Consciente : Méthode pour calmer un patient en réduisant son anxiété, tout en le gardant partiellement conscient.

Anesthésie Locale : Méthode pour engourdir une zone spécifique du corps, utilisée pour réduire la douleur pendant une extraction dentaire.

Alvéolite Sèche : Complication douloureuse où le caillot sanguin se déloge du site d’extraction, exposant l’os sous-jacent.

Kyste : Une cavité remplie de liquide pouvant se former autour d’une dent de sagesse incluse ou partiellement éruptée.

Éruption : Le processus par lequel une dent perce la gencive pour entrer dans la bouche. L’éruption des dents de sagesse peut parfois causer des complications.

Dents de Sagesse : Les troisièmes molaires, généralement les dernières dents à se développer, apparaissent généralement entre 17 et 25 ans.

Avulsion des Troisièmes Molaires : Terme médical pour désigner l’extraction des dents de sagesse, les dernières molaires à émerger dans la bouche.

Glossaire des Termes de Traitment de Racine

Pas seulement un Cabinet Dentaire à Genève

Dans notre cabinet dentaire à Genève centre, nous disposons également d’une Clinique Esthétique et d’une Clinique d’Hygiène Dentaire.